La Passion des Motostandards


 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  RechercherRechercher  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Problème de démarage sur un 1050D

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
patricous



Nombre de messages : 671
Age : 57
Localisation : LASSY BRETAGNE
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Problème de démarage sur un 1050D   Ven 7 Déc - 0:03

Bonsoir DG85, fait bien tourner le volant moteur à la main de plusieurs tours avant d'essayer de démarrer pour vérifier que les soupapes ne viennent pas toucher le piston.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DG85



Nombre de messages : 68
Age : 50
Localisation : vendee
Date d'inscription : 24/03/2010

MessageSujet: Re: Problème de démarage sur un 1050D   Ven 7 Déc - 0:36

Comment peut on se rendre compte que les soupapes touchent le piston ?

Mais pas d'inquiétude, je n'ai pas essayer de démarrer, en fait je pense être tombé sur l'origine de mon problème.
Lorsque j'ai serré la culasse, J'ai d' abord régler la clé à 3 Kg puis serrage en croix. Réglage ensuite à 4 kg. L'une des vis ne déclenche pas la clé dynamo (celle qui est en bas à l'intérieur du cache culbuteur). En fait, au max je peut la serrée à 3.5Kg au dessus la clé ne déclenche pas. J'ai vérifié sur les 3 autres, je peut bien serré à 5.5kg.

Il faudra que je regarde comment ces tiges sont fixées, si elles sont fileté à l'autre bout et vissées dans le bloc moteur, j'ai peut être un filetage HS. Quelques heures de démontage en plus pale pale

Pour se soir j'arrête, il fait noir j'ai froid j'ai faim j'en ai marre.

Bonne soirée à tous


Didier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patricous



Nombre de messages : 671
Age : 57
Localisation : LASSY BRETAGNE
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Problème de démarage sur un 1050D   Ven 7 Déc - 9:41

Bonjour, si les soupapes toucchent le piston, le volant moteur va bloquer, tu ne pourras plus continuer la rotation de celui-ci.
Les tiges de fixation sont bien filetées aux deux extrémités, pour la déposer, utilise le principe de l'écrou contre écrou et elle va se dévisser toute seule. Ensuite, tu peux poser un filet rapporté au niveau du bloc moteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DG85



Nombre de messages : 68
Age : 50
Localisation : vendee
Date d'inscription : 24/03/2010

MessageSujet: Re: Problème de démarage sur un 1050D   Ven 7 Déc - 10:33

Bonjour patricous,

C'est effectivement la solution que j'avais ensigagé, pose d'un filet elicoil. J'espère que la partie filetage de la tige ne sera pas abimée, mais comme elle est en acier et que le carter est en alu, je pense plus probable que se soit la partie alu qui est abimée. Cela m'oblige quand même à déposer la chemise, et je ne suis pas équipé pour remonter le piston (problème des segments).

Pour les soupapes, je ne comprend pas comment il serait possibles qu'elles touchent le piston, pour que cela ce produise, il faudrait que le mouvement de rotation ne soit plus synchronisé avec les tiges de commande de soupapes ?

Didier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papynano



Nombre de messages : 342
Age : 73
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 20/02/2009

MessageSujet: Re: Problème de démarage sur un 1050D   Ven 7 Déc - 10:42

Dans les moteurs diésels avec un taux de compression élevé les soupapes passent près du piston avec les avances à l'ouverture et les retards à la fermeture ça passe encore plus près.
Si le joint est trop mince ça peut toucher c'est pas plus difficile que ça.Normalement les ingénieurs ont tout calculer pour que ça passe.
Si tu n'as pas démonté la distribution il n'y a aucune raison que ça touche mais il vaut mieux vérifier en tournant à la main ça coûte rien et ça rassure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DG85



Nombre de messages : 68
Age : 50
Localisation : vendee
Date d'inscription : 24/03/2010

MessageSujet: Re: Problème de démarage sur un 1050D   Ven 7 Déc - 11:10

OK Papynano, j'ai compris.
Je n'ai demonté que les culbuteurs, je n'ait pas touché à la commande des tiges de culbuteur.
Si j'ai bien compris, la commande des tiges de culbuteur c'est ce qu'on apelle la distribution avec un arbre à came ?

a+

Didier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problème de démarage sur un 1050D   Ven 7 Déc - 12:40

Bonjour à tous,

C'est bien Didier, grâce aux conseils de Papynamo et Patricous ( excuse, j'avais écorché ton pseudo) tu progresses à grands pas.
Ici, je suis surtout observateur, mais j'essaie aussi d'apporter ce que je peux, mais je m'inclinerai devant les pros si je dis des conneries.
Et chaque échange est de toute façon intéressant.
Quelques précisions : mes écrous sous le cache-culbus sont bien freinés au plastique mais ce plastique est maintenant très dur, donc...
Je pense que ceux de l'intérieur sont freinés car au cas où ( très improbable, j'en conviens) ils se dévissent un peu, ils restent en place et ne vont pas coincer quelque chose sous le cache-culbus.
Si le joint de culasse est trop mince, l'espace neutre ( j'en parle chez les bleus) sera trop faible, donc danger ( évoqué par Papynamo)
A ce sujet, nous sommes (avec Antoine) en train d'essayer de trouver des joints de culasse au meilleur prix : 35 € pour 5 et 20 € pour 10 sans le port.
Tu es peut-être intéressé.
Si tu dois déposer la chemise, pas de panique, tu t'es bien débrouillé pour l'instant et tu y arriveras. Un collier à segments ne coûte pas cher, tu peux en emprunter un et tu peux utiliser des colliers Rilsan. Pharaon en parle, mais je ne sais plus où.
J'espère qu'au rodage de soupapes tu as bien nettoyé les guides de soupapes car parfois de la pâte s'y glisse et risque de créer de l'usure et des remontées d'huile.

Jean
Revenir en haut Aller en bas
Papynano



Nombre de messages : 342
Age : 73
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 20/02/2009

MessageSujet: Re: Problème de démarage sur un 1050D   Ven 7 Déc - 15:52

Bonjour
Pour faire un collier à segment provisoire tu prend de la tole fine genre boite de ricorée (sans ondulation) tu la découpe et avec un gros collier serflex tu te fais un outil sans problème si tu veut tu peut mettre deux colliers ensemble pour agrandir le diamètre.
Quand j'étais en activité et que je démontais des culasses je mettais les tiges de culbuteurs dans des planchettes avec un repère pour l'avant du moteur, ça permettait de ne pas les mélanger car chaque tiges de culbuteur se rode avec son poussoir dans la cuvette de celui ci et au remontage chaque tiges retrouve son emplacement. nous faisions la même chose pour les soupapes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patricous



Nombre de messages : 671
Age : 57
Localisation : LASSY BRETAGNE
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Problème de démarage sur un 1050D   Ven 7 Déc - 19:03

Bonjour à tous, entièrement d'accord avec Papynano, il vaut mieux tourner à la main, ça coûte rien, ça rassure et c'est un très bon réflexe à prendre après un démontage pour éviter de grosses casses en cas de problème après une erreur de remontage.
Logiquement, ça ne doit pas toucher mais il suffit que tes tiges de culbuteurs soient mal repositionner au fond des poussoirs pour laisser une soupape entrouverte et crack, c'est la cata assurée. Sad
La distribution, c'est ce qui synchronise le vilebrequin (donc la position du piston dans le cylindre) avec l'arbre à cames.
Sur ce moteur, la distibution se fait par pignons qui entraine l'arbre à cames, les cames agissent sur des poussoirs qui commandent les tiges de culbuteurs, ces tiges actionnent les culbuteurs qui poussent sur les queues de soupapes OUFF.

Pour JV70 tu es tout excusé pour le pseudo, tu ne dis pas de conneries et toutes les infos sont bonnes à prendre mais pour moi les écrous frein plastique ne sont pas un montage d'origine, tu as raison de préciser qu'il est très important de bien nettoyer la culasse après rodage des soupapes.

Je procède comme Papynano quand je démonte un moteur, une planchette avec repères et chaque soupape,chaque tige de culbuteur à sa place, mais là il n'y a pas de problème, un seul cylindre, les deux soupapes son différentes et les tiges de culbuteurs également car celle d'admission possède les écrous de réglage du système de décompression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papynano



Nombre de messages : 342
Age : 73
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 20/02/2009

MessageSujet: Re: Problème de démarage sur un 1050D   Ven 7 Déc - 21:04

Re Bonsoir
J'ai déjà démonté pas mal de moteur dans ma vie mais pas ceux là sur mon micro quand j'ai viré celui d'origine à essence qui était bien malade je lui ai greffé un petit Lombardini diésel refroidi par air c'est simple, costaud et facile à réparer en cas de besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DG85



Nombre de messages : 68
Age : 50
Localisation : vendee
Date d'inscription : 24/03/2010

MessageSujet: Re: Problème de démarage sur un 1050D   Sam 8 Déc - 0:42

Bonsoir,

enfin à la maison, je surveille avec attention tout vos commentaires, même si ne répond pas à chaque fois (je regarde aussi de près le post de jv70 sur un autre forum).
Aujourd'hui j'ai essayé de trouver le matériel nécessaire et pas de bol, à l'usine je n'ai pas de filet rapporté M10 ils n'entrent pas dans nos gammes de fabrication Sad donc pas d'outil de pose ni de taraud adapté No No .

Il à fallu faire le tour des connaissances pour trouver mon bonheur, je me suis aperçu que ce n'est pas utilisé aussi souvent que ça.

J'ai finalement trouvé chez un rectifieur le foret, le taraud et l'outil de pose.

J'ai aussi trouvé du collier en rouleau qui je pense me permettra de remonter le piston (j'espère, c'est le remontage qui me perturbe le plus).

Pour le rodage des soupapes, j'ai effectivement été très attentif à ne pas mettre de pate sur les tiges, c'est la première fois que je fait ce genre d'opération, et cette pate à l'air très abrasive (il y avais un grain fin et un grain gros, mes soupapes n'avait pas ou très peu de défauts visible j'ai donc utilisé la pate grain fin).
J'ai bien imaginé ce qui pourrait se passer si de la pate se loge entre la soupape et le guide soupape, j'ai donc bien essuyer après rodage et mis une goute d'huile dans les guides au remontage.

J'ai maintenant ce qu'il me faut pour avancer, je m'y recolle demain matin dans la joie et la bonne humeur.

Didier


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DG85



Nombre de messages : 68
Age : 50
Localisation : vendee
Date d'inscription : 24/03/2010

MessageSujet: Re: Problème de démarage sur un 1050D   Sam 8 Déc - 15:30

Bonjour,

J'ai encore besoin d'aide, j'ai tout redémonté, mais impossible de dévisser la tige qui je pensait être foirée. Visuellement elle semble bien fixée. Je ne sait pas si je doit insister ou essayer de remonter.

Pourtant au serrage, la clé dynamo ne se déclenchait pas alors qu'il y avait au moins 4 à 5 filets de plus de pris sur cette vis. J'étais sur de trouver l'autre bout de la tige en partie arrachée.





Autre soucis, j'ai sorti les tiges de commandes des culbuteurs, sur l'une des 2 il y a des écrous qui vissent et devissent très bien, par mégarde, je les ai fait tourné un peu, et je ne voit pas trop leurs fonctions je sait que c'est la tige de l'admission (merci patricous).



Encore un autre soucis, je n'ai pas repéré l'orientation de la chemise avant de la sortir, je ne sait plus dans quel sens la remettre, est-ce important ? je pense que la trace de reste de peinture était sur le dessus, mais je ne suis pas sûr.




encore un, le carter est plein de residu, je vais le nettoyer, mais est ce une alerte de quelques chose ?




Je voit maintenant les segments, on t ils un sens les uns par rapport aux autre, en nettoyant je les ai fait tournés


La chambre du piston semble en bon état.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patricous



Nombre de messages : 671
Age : 57
Localisation : LASSY BRETAGNE
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Problème de démarage sur un 1050D   Sam 8 Déc - 16:31

Bonjour DG85, je vois que tu es à fond dans la mécanique et tu t'en sort super bien, pour tes interrogations, on va reprendre les points un par un:
- Etonnant ton problème de tige de culasse car comme tu dis elle devrait être ressorti du plan de joint, donc pour vérifier, positionne un écrou/contre écrou bien bloqué sur la tige et essaye de serrer à 5,5k pour voir ce qui se passe sans avoir remonté le cylindre.
- Pour la tige de culbuteur, les deux écrous servent au fonctionnement du décompresseur, quand tu manoeuvre la manette du décompresseur, une plaque métallique vient pousser sur les écrous qui poussent le culbuteur. Comme il y a deux écrous, ils devraient être bloqués tous les deux l'un contre l'autre (principe écrou/contre écrou) et le positionnement sur la tige te permet de règler le décompresseur.
- L'orientation de la chemise n'a pas trop d'importance, mais il serait souhaitable pour des problème d'usure de la remontée à l'identique, si tu fais une photo de la portée de joint du cylindre, je pourrais peut être te dire la position initiale.
- Les dépots de crasse au niveau du carter ne sont pas inquiètants, ce sont des résidus de graisse et de gasoil aglomérés de poussière aspiré par la turbine de ventilation moteur située derrière le volant moteur.
- Les segments n'ont pas de position particulière sauf à les tiercer entre eux, c'est à dire qu'il faut un décalage de 120° entre la fente du 1er et du 2eme et également 120° entre le 2eme et le 3eme.
Bonne continuation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DG85



Nombre de messages : 68
Age : 50
Localisation : vendee
Date d'inscription : 24/03/2010

MessageSujet: Re: Problème de démarage sur un 1050D   Sam 8 Déc - 18:49

Bonjour,

Voila tout est remonté, mais cela ne fonctionne toujours pas. Sad

J'ai remonté les segments avec un collier mis a moitier sur le segment et présentation de la chemise et repetition 3 fois pour chaque segment c'est pas très pratique mais c'est pas trop difficile.



J'ai bien mis 120° entre chaque ouverture. les 2 premier segment sont identique, le troisième est différent (racleur??)

Pour la tige, absolument impossible de la dévisser avec le principe ecrou contre ecrou.

pour les 4 tiges, j'ai serre à 5.5 kg avec ecrou contre ecrou sans remonter la chemise, et là aucun problème, les 4 tiges peuvent être serrée à 5.5kg je decide donc de remonter.

au serrage de la culasse, c'est la tige du bas en dehors du cache culbuteur qui cette fois ci m'a posé probleme mais comme le bout sur le carter moteur est visible, j'ai serré un peu plus et à 4 filet de plus que les autre vis j'ai atteint le 5.5k.
Donc serrage à 5.5kg sur les 4 vis avec une vis prise de filet en + ???.
avant la pose, les 4 tiges ont bien exactement la même longueur ???

pour les tiges de culbuteur, je me suis trompé, les écrous sont bien montés serré l'un contre l'autre, la pièce étant bien huilée, j'ai eu l'impression de glissement et j'ai cru avoir modifié le reglage.

J'ai fait tourné le moteur à la main pour vérifier le bon cycle des culbuteurs, c'est OK

J'ai repurgé le circuit il y avait plein d'air, j'ai été obligé de retirer entièrement la petite vis de l'injecteur pour purger.
Essai de démarrage et pas de fumée au pot.

J'ai remarqué que quand je lance le démarreur, si je met ma main sur la sortie du pot, il y a un temps aspiration et un temps éjection est ce normal? (mauvais remontage de soupapes?)

Si je dévisse le retour de gasoil sur l'injecteur après avoir essaye de démarrer, le gasoil sort sous pression.


J'arrête un peu pour le moment, mon démarreur chauffe j'ai eu tellement de mal à en trouver un autre quand mon premier m'avait laché que je ne voudrait pas griller celui là.

Je commence à mettre en doute mes capacités, et j'ai peut être créé plus de problèmes que je n'en avais au départ.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeff



Nombre de messages : 620
Age : 47
Localisation : Lozère
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Problème de démarage sur un 1050D   Sam 8 Déc - 18:59

Bonjour DG85,

on dirait bien que ton injecteur est grippé ou que le ressort de tarage maintient l'aiguille trop fort. C'est ce qui explique le reflux du gas-oil de l'injecteur. J'avais ce problème sur le Lombardini de l'Aebi , mais mon injecteur comporte un système de vissage qui permet de tarer l'injecteur. En desserrant de 2 tours, l'aiguille s'ouvre plus tôt, nécessite moins de pression. le moteur ne fume plus et démarre correctement.

Cordialement.

jeff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DG85



Nombre de messages : 68
Age : 50
Localisation : vendee
Date d'inscription : 24/03/2010

MessageSujet: Re: Problème de démarage sur un 1050D   Sam 8 Déc - 19:36

Bonjour jeff, voici mon injecteur, est ce le même ?




J'ai fait un autre essai en me disant que dans le moteur 4 temps il y a normalement admission d'air et j'ai retiré le filtre a air (juste le capot et les filtres).

Là il y a une grosse différence, le pot fume blanc et le moteur "tousse" plus. Il ne démarre quand même pas, mais cela me redonne courage.

J'en suis à me demander si ce n'est pas quand j'ai remplacer mon filtre a gasoil que j'ai fait une boulette. j'ai monté le filtre et je l'ai serré sur le réservoir. Ensuite j'ai remis la cloche plastique et je l'ai serrée sur le réservoir. lors du serrage de la cloche j'ai trouvé que le joint n'était pas très bien écrasé contre le réservoir mais comme il n'y a pas de fuite de Go je me suis dit que c'est OK.
Mais j'ai peut être une prise d'air, lorsque j'ai fait mon premier essai cet après midi, j'ai trouvé qu'il y avait beaucoups d'air à purger.

Je pense que je vais redémonter mon filtre à gasoil et revérifier tout ça.

En attendant, je recharge ma voiture car tout à l'heure, en ayant marre de recharger la batterie du trateur j'ai essayer (lourdement) de démarrer en mettant les cables sur la voiture, et maintenant c'est elle qui ne redémarre plus Laughing

J'adore ces journées où tout se passe comme prévu Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeff



Nombre de messages : 620
Age : 47
Localisation : Lozère
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Problème de démarage sur un 1050D   Sam 8 Déc - 19:48

Re-bonjour,

non, ces injecteurs là se règlent avec des des pastilles qui compriment le ressort. Il doit bien injecter puisque ça fume blanc. A-t-il de la compression ?

jeff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DG85



Nombre de messages : 68
Age : 50
Localisation : vendee
Date d'inscription : 24/03/2010

MessageSujet: Re: Problème de démarage sur un 1050D   Sam 8 Déc - 19:53

Oui, il y a de la compression , quand je tourne le volant moteur pour atteindre le point mort haut c'est dur à tourner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dom45



Nombre de messages : 249
Age : 51
Localisation : Centre de la France
Date d'inscription : 18/08/2011

MessageSujet: Re: Problème de démarage sur un 1050D   Sam 8 Déc - 22:18

Bonjour à tous

Est ce que tu as bien reglé le jeu de souppape à 0.1

Question c..., est ce tu a bien mis la petite manette de surcharge pour le demarrage ?

Si il fume blanc, c'est plutot bon signe...
A+
Dom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sed19



Nombre de messages : 84
Age : 69
Localisation : correze
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: Problème de démarage sur un 1050D   Dim 9 Déc - 1:24

Bonsoir,
En complément aux réponses judicieuses qui ont été faites, j’ajouterai les remarques suivantes :
- En l’absence d’arrachement du filet le fait de ne pouvoir atteindre la valeur de couple peut provenir d’un dépassement de la limite élastique du goujon. Cela peut-être dut a un couple trop important appliqué lors d’un serrage précédent. Si le couple a put être retrouvé après relâchement de l’effort cela peut vouloir dire que l’on se trouve dans une zone de déformation plastique qui le supporte a nouveau. Mais il n’en demeure pas moins que le goujon est fragilisé et se relâchera après un ou plusieurs cycles thermiques. Je conseillerai donc de revérifier ce couple après plusieurs cycles thermiques.
- La paroi du cylindre est glacée, il serait judicieux de la déglacer pour permettre un graissage correct des segments (sinon l’usure est accélérée, d'autant que la position des segments a été modifiée). Il semble aussi présenter une usure diamétrale sensible, peut-être faudrait-il mesurer cette usure ainsi que le jeu à la coupe des segments. Tous ces facteurs d’usure affectent l’étanchéité donc la compression et par voie de conséquence la capacité de démarrage.
- L'injecteur a t-il été retaré? Quand est-il du calage de la pompe? (Je ne connais pas ces moteurs, mais ce sont les bases auxquelles je pense)
Voilà ce n’est que quelques réflexions que j’ai faites en consultant ce post, si ça peut aider à éclairer ton problème…..
Amicalement
Serge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DG85



Nombre de messages : 68
Age : 50
Localisation : vendee
Date d'inscription : 24/03/2010

MessageSujet: Re: Problème de démarage sur un 1050D   Dim 9 Déc - 1:48

Depuis le début de ce post, j'ai apris plein de mots nouveau Laughing mais en général un à la fois. Là sed19 tu me gate

"La paroi du cylindre est glacée" Question
"usure diamétrale sensible" Question
"le jeu à la coupe des segments" Question
"Quand est-il du calage de la pompe" Question
"L'injecteur a t-il été retaré" là je sais la réponse c'est non je ne sait pas comment ont fait Question Question

Je pense que effectivement tout ça doit aider mais de tous ça, je ne sait rien faire Sad Sad

Bonne nuit à tous.

PS ma voiture ne démarre plus What a Face What a Face je pense que mon problème est viral

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sed19



Nombre de messages : 84
Age : 69
Localisation : correze
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: Problème de démarage sur un 1050D   Dim 9 Déc - 12:28

Bonjour DG85,
Je vais répondre à ton attente.

Paroi du cylindre glacée : la paroi d’un cylindre doit comporter de fines rayures hélicoïdales dans le sens vertical. Ces rayures servent à retenir une petite quantité de lubrifiant qui limite l’usure des segments en s’interposant au contact métal-métal. Lorsque le cylindre est poli on dit qu’il est glacé et cette fonction de lubrification est compromise d’où une usure beaucoup plus rapide des segments et du cylindre.
On y remédie par un déglaçage, à l’aide d’un honnoir qui est un outil muni de pierres à huile (diverses formes existent) que l’on fait tourner avec une perceuse en effectuant des mouvements alternatifs verticaux.

Usure diamétrale : Si tu passe ton doigt sur la paroi tu vas constater un décrochement à l’endroit ou le segment coup de feu termine sa course, c’est signe d’une usure du cylindre. Pour la mesurer il faut un petit appareil spécial muni d’un comparateur que tout bon mécano de campagne doit pouvoir te prêter. Tu mesure une première fois sur la partie non usée (préalablement nettoyée) pour prendre la référence, ensuite sur la partie glacée en deux fois à 90° pour mesurer l’usure et l’ovalisation.( 0,10mm constitue une usure déjà importante)

Jeu à la coupe des segments : tu dépose tes segments et tu les positionne un à un dans le cylindre. Tu mesure avec un jeu de cales d’épaisseur l’espace entre les extrémités. (0,8mm est un maximum pour la plupart des moteurs)

Calage de la pompe : C’est la concordance du point d’injection avec la position du piston. En général quelques degrés avant le point mort haut (donnée constructeur) Mais je ne connais pas ce moteur, il est peut être déterminé par construction, mais cela me surprendrai.

Tarage injecteur : Il faut le confier à un atelier spécialisé (diéséliste) pour un injecteur cela ne coutera pas cher et tu auras la garantie d’un bon fonctionnement.

Voilà, en espérant t’avoir éclairé sur le sujet. Pour la voiture je pense que tu vas pouvoir là vacciner!
Amicalement.
Serge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patricous



Nombre de messages : 671
Age : 57
Localisation : LASSY BRETAGNE
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Problème de démarage sur un 1050D   Dim 9 Déc - 13:39

BonjourDG85, J'espère quer ta voiture a redémarrer, ça sera toujours ça de positif;

Je n'arrive pas à m'expliquer ton problème de serrage de culasse qui semble bon maintenant mais dont une vis est plus serrée que les autres, tu es sûr que la culasse est bien emboitée sur le cylindre et que le joint cuivre porte au fond Question Sinon, il faudrait redémonter la culasse, mesurer le dépassement des tiges filetées par rapport au plan de joint du cylindre et mesurer la longueur de traversée de la culasse pour chaque fixation pour voir à quelle longueur de dépassement de la culasse tu arrive quand tout est en place.

Tu n'as pas croisé les deux tiges de culbuteurs par hasard car au fond du tube plastique, elles sont à l'horizontale et rien ne t'empêche de mettre celle de droite en bas et celle de gauche en haut et inversement. De mémoire, c'est celle de droite qui va en haut mais à confirmer, tu peux le vérifier en actionnant le décompresseur qui doit agir sur la soupape d'admission (celle du haut).

Tu a bien vérifié le cycle moteur en tournant le moteur dans le sens de rotation NORMAL.
- Le piston descend, la soupape d'admission s'ouvre, le piston remonte,les deux soupapes sont fermées (compression), le piston redescend (phase moteur), le piston remonte et la soupape d'échappement s'ouvre.

Je suis également étonné que tu es autant d'air dans le circuit de gasoil car une fois purgé, il ne devrait plus revenir si tu n'ouvre pas le circuit d'alimentation, à vérifier.

Une dernière idée, essaye de démarrer sans filtre à air et sans échappement au cas ou celui-ci serait bouché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problème de démarage sur un 1050D   Dim 9 Déc - 16:35

Bonjour à tous,

J’ai raté pas mal de messages depuis vendredi car je n’ai pas eu d’alertes sur ma messagerie et comme j’ai déjà pas mal à faire sur mes 2 sujets (où j’ai aussi de nombreuses réponses), je ne suis pas tellement soucié de l’avancement de tes travaux, Didier.

Je suis très surpris que tu avances aussi vite, dis donc.

Un peu tardivement, je te dirai que la trace de peinture sur le cylindre va au ¼ supérieur gauche quand on regarde de l’avant et la tige de culbuteur avec les 2 écrous va à gauche aussi en regardant de l’avant.
Là, je rejoins ce que dit Patricous mais je ne peux pas te dire à quelle soupape ça correspond car ma culasse est chez le rectifieur ( 4 semaines que je l’attends !).
Mais je pense fortement que le décompresseur agit sur la soupape d’échappement.

Bizarre le fait que tu aies une aspiration à la sortie du pot : cela pourrait vouloir dire que la soupape d’échappement ferme mal et que quand le piston descend, il aspire par la dite soupape d’échappement. ( mais dans ce cas, tu n’aurais pas une bonne compression et tu dis en « sentir » une)
Alors peut-être qu’effectivement tu as inversé les tiges.
A moins que tu aies déréglé les 2 écrous et que le décompresseur soit toujours actif. La levée ne doit être que de 1 ou 2/10èmes de mm.
Mais si tu as réglé le jeu aux soupapes, normalement ça doit être bon.

Fais ce que te dis Patricous , enlève le cache-culbus et vérifie en tournant que les mouvements de soupape correspondent bien aux mouvements du piston et dans l’ordre des 4 temps.
Maintenant, le sens normal, il me semble que c’est le sens horaire pour le volant moteur, mais à confirmer.

A présent, je rejoins Serge, il faut absolument que tu fasses vérifier ton injecteur et la pression de tarage qui doit être à 125.
Cela ne te coûtera pas beaucoup.

Je ne crois pas par contre à un mauvais calage de la pompe : ça tournait bien avant et il n’y a aucune raison qu’elle se soit déréglée.

Ton problème de serrage : je respecte les avis des autres : je ne suis pas assez calé là-dessus.

Pour ton filtre, tu as bien procédé pour le montage : si prise d’air il y a, elle ne doit pas venir de là. Sur les photos, le tuyau qui va du filtre à la pompe a l’air en bon état. Ensuite, c’est une canalisation métallique, donc pas de risque de fuite si tous les écrous sont bien serrés.
Au sujet de la cloche en plastique, il y a un joint torique entre elle et le réservoir. Sur le mien il était durci, donc inefficace. L’as-tu changé ?

Regarde bien les 2 emboîtements coniques et serre-les bien et change les 4 joints plats en cuivre au départ et à l’arrivée du tuyau reliant le réservoir à la pompe.

Dommage que tu n'aies pas vérifié le jeu à la coupe des segments.
Oserais-je te conseiller de redémonter le cylindre, de le déglacer (cf Serge) et de vérifier le jeu à la coupe ( re cf Serge)?

Ne te décourage pas, tu vas y arriver.
Le plus difficile pour toi, ça va être de relire tranquillement tout ce qu'on te dit et si ça peut encore t'aider, je trouve qu'il y a une belle solidarité autour de toi.
Nous sommes tous pressés ( mais cool, pas de pression) de lire ... "ça marche!!!"

A+ Jean

PS : n'oublie pas de lire les 2 messages précédents de Patricous et Serge
Revenir en haut Aller en bas
DG85



Nombre de messages : 68
Age : 50
Localisation : vendee
Date d'inscription : 24/03/2010

MessageSujet: Re: Problème de démarage sur un 1050D   Dim 9 Déc - 17:45

Bonjour à tous et un grand merci pour votre aide, je ne doute pas d'y arriver un jour.
Pour l'instant mon vrai problème c'est ma voiture qui ne démarre plus. Je n'ai fait que l'utiliser pour alimenter le démarrage du 1050 et depuis le démareur tourne mais le moteur ne se lance pas, on dirais qu'il n'y a plus de gasoil (antidémarrage wolkswagen).
C'est un sharan tdi 110 de 98 de 300000 km batterie relevée à 12.5v à vide je recherche aujourd'hui si je peut me dépanner, sinon demain je suis obliger de prendre un congés et faire réparer Sad

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Problème de démarage sur un 1050D   Aujourd'hui à 23:38

Revenir en haut Aller en bas
 
Problème de démarage sur un 1050D
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Problème démarage
» Problème de charge 1050D
» Cheval attelé passage à la selle-> problème de jambes!
» Problème de digestion ?
» problème de fromage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Passion des Motostandards :: Aide à la réparation-
Sauter vers: